… millions


… par mois


165 millions d’emails envoyés chaque mois !


Les avoir c’est une chose,
Les envoyer,
Et les faire inboxer en est une autre.


Mais attend, car le game ne commence VRAIMENT qu’à partir de là.
Pour faire du chiffre, encore faut-il qu’une bonne partie des destinataires les ouvrent et surtout…cliquent.
Et là, pas le choix, il faut être bon…très bon !


Car à ces échelles, chaque point d’ouverture (et de clic) supplémentaire change tout.


Regarde ça : 

  • 0,5% de taux de clic sur ce volume c’est 825 000 clics
  • 0,6% : 990 000
  • 0,7% : 1 155 000 
  • 1% …1 720 000

( imagine le C.A en plus ou en moins que cela représente )


Autant dire que quand tu appuies sur le bouton envoyer, il y a de quoi avoir la petite goutte de sueur froide au coin de la tempe.


A moins que…


Tu t’appuies sur un process,Une méthode qui te permet de facilement écrire des emails, 
Qui vont non seulement être ouverts,

Lus,

Cliqués,


Et surtout qui génèrent des ventes.


Une formule qui marche quelque soit ton secteur d’activité (et même mieux si tu n’envoies pas 165M par mois…tu le sais le volume est l’ennemi de l’inboxing).


Ce n’est pas magique, c’est juste le process d’un des plus gros mailer français(cherche pas, tu ne le connais pas sauf si tu as participé à Coalition#1 car il n’a pas l’habitude de se montrer).


Ça marche tellement bien d’ailleurs que son activité fait plus que doubler chaque année !


Regarde ( attention : juillet est « minuscule »  car la capture date…du 2 juillet ) : 

Bref, si tu cherches à améliorer tes perf’ en mailing, je ne saurais trop te conseiller de jeter un oeil sur le travail de Cyril.


👉 https://go.bh.marketing/cyril-email


Découvre ses meilleurs hacks de rédaction  !


Belle journée,

Seb

PS : STP ne lui parle pas de ce screenshot, je ne suis pas censé le partager 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page