C’est fin 2008 que j’ai commencé à me pencher sur l’automatisation.


A l’époque, j’avais déjà plusieurs blogs et je cherchais un moyen pour optimiser les recherches préliminaires à la rédaction qui étaient finalement le plus gros du travail.


Spécifiquement pour le sport.


A chaque journée  de ligue 1,2 ou top 14, tu as une flopée de matchs….il fallait récupérer la liste des matches de la veille, les scores, les résumés, les vidéos….et au final en recracher un article décent le tout le plus rapidement possible pour te placer dans le top 3 des résultats…et la c’était jackpot (infaisable aujourd’hui).


Je me suis donc penché sur le sujet et c’est à ce moment que j’ai découvert Yahoo Pipes
Un outils complexe mais qui allait me permettre (avec l’aide d’un développeur), de créer des flux RSS privés qui agrégeaient les infos dont j’avais besoin pour chaque article : on piochait les scores sur l’équipe, les vidéos sur Kewego, les textes venaient des 3 premiers résultats de Google et si il n’y en avait pas, on avait un template automatique avec juste les buteurs et les minutes + la vidéo.


Un simple plugin auto-postait le truc sur un de mes blogs, en brouillon, restait plus qu’à le nettoyer et mettre en forme puis publier.


Le dev’ qui m’a créé la machine m’a pris 100 USD pour 15 jours de travail, tests et rectifications (un étudiant brésilien) …et ce système m’a permis d’être plus rapide (donc mieux placé, donc plus rentable), de diviser le temps de travail par 4…et de lancer d’autres sites.
Ce même système je l’ai fait adapter po

ur les sorties musicales, les peoples, la TV réalité et tout un tas de secteurs mainstream. 
Avec ça, un simple rédacteur pouvait traiter des dizaines d’articles par jour (80 souvent)…et moi vivre une vie de rentier puisque je ne faisais plus rien pour faire tourner le business. 


C’est tellement vrai qu’en 2009/2010, j’ai retapé avec mes petites mains 2 studios et une demi-maison pour m’occuper.
Puis départ vers la Thaïlande, avec un trou de 2 ans où je n’ai pas fait grand chose professionnellement tant les trucs tournaient en auto.


Tu comprends pourquoi l’automatisation est un sujet qui me tient tant à cœur .


Mais à l’époque il fallait avoir l’esprit tordu pour faire ça, trouver des dev’, être un bon geek et un rien visionnaire.
Aujourd’hui, ce mécanisme je pourrais le faire seul seul, sans dev tant les outils ont évolué.


D’ailleurs si tu as un jour joué au logo, toi aussi tu peux le faire.


Mieux tu peux même en faire un business, et même si tu ne connais rien au code.


Pas pour monter un réseau de blogs…mais pour aider les entreprises et entrepreneurs débordés (et te faire rémunérer selon un mode beaucoup plus intéressant que celui de mon étudiant brésilien).


👉 Tout est là : https://go.bh.marketing/pv-neologiciels ( je t’explique tout)


Belle journée,


Seb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page